Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour tout savoir sur la CNO avec le dépliant de la FNB

Le portail de l'alternance

Pensez aux 'formations métiers' de l’OPCA TS ! Rdv sur www.opca-transports.com

La formation en apprentissage

L'apprentissage, un choix pertinent pour l'entreprise


Le choix d’investir l’avenir

En misant sur l’apprentissage, l’entreprise a pour volonté d’attirer des collaborateurs dont les compétences, les talents et l’engagement assureront la pérennité de l’entreprise.

 

L’efficacité

Il a été démontré que les méthodes d’alternance sont les plus efficaces pour former de jeunes collaborateurs aux métiers de l’entreprise. Le contexte économique difficile et la concurrence nécessitent plus que jamais que les bons choix soient faits en recrutement et que les investissements en formation soient pertinents et efficients pour l’entreprise.
De plus, une période d’observation longue permet :

  • De mesurer la progression en compétences
  • D’observer le comportement professionnel (relationnel et social) du futur collaborateur, son fonctionnement en équipe
  • D’avoir une plus juste évaluation de son potentiel

Enfin, il a été prouvé qu’une période d’apprentissage réussie :

  • Est un gage d’une meilleure intégration pour le salarié
  • Permet de fidéliser de jeunes diplômés. Un turn-over trop important sur les nouvelles ressources représente à la fois une perte de compétences, de temps, de moyens et donne une image peu attractive de l’entreprise.

 

 

 

Le tutorat : la clé de la réussite

Le regard critique et juste du tuteur, les remarques constructives, même si elles sont fermes, permettent de faire progresser et de guider le jeune apprenti vers son métier, tout en l’accompagnant vers sa réussite.

Quel profil pour être tuteur ?

  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins 5 ans en relation avec le diplôme visé
  •  Avoir une expérience d’au moins 2 ans dans l’exercice des fonctions de tuteur auprès de jeunes titulaires d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation
     


Le cadre réglementaire

Le contrat d’apprentissage est un contrat à durée déterminée dans le cas de la licence professionnelle, il est d’une durée d’une année scolaire. Il est un contrat tri partite puisqu’il inclut l’apprenti, le centre de formation et l’entreprise.

La période d’essai est de 2 mois et est incluse dans la durée de l’apprentissage.

La durée du travail est fixée à 35 heures par semaine. Seuls les apprentis majeurs peuvent faire des heures supplémentaires selon la législation en vigueur. Le temps passé au centre de formation est considéré comme temps de travail.

Le nombre maximal d’apprentis pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise ou un établissement est fixé à deux par maître d’apprentissage.

Le contrat d’apprentissage donne à l’apprenti le statut de salarié (Contrat à Durée Déterminée). Ce dernier est soumis de la même manière que les autres salariés :

  •  Au règlement intérieur
  •  A l’application des consignes de sécurité
  • Aux respects des directives
  • Aux politiques du Groupe (consommation responsable)
  • Aux dispositions concernant le téléphone portable, les pauses cigarettes…

Pour autant, il appartient au tuteur de lui donner ce niveau d’informations et de s’assurer notamment qu’il ait bien compris (surtout s’il s’agit d’une première expérience professionnelle) les consignes et les recommandations dans le domaine de la sécurité des biens et des personnes.

Les congés : l’apprenti bénéficie des congés payés légaux auxquels se rajouter la « semaine légale de révision » à convenir avec l’entreprise.

Les absences : toutes les absences (maladie, congés, ect…) en entreprise ou à l’université seront portées à la connaissance soit de l’entreprise (siège et filiale) soit du centre de formation.

Les horaires : les horaires de travail sont ceux en vigueur dans l’entreprise, dans le respect de la législation

Le financement : L’apprenti est rémunéré sur la base de :

  • 61% du SMIC x 13 mois
  • 78% du SMIC si l’étudiant était en apprentissage l’année précédente, exonéré de toutes charges sociales inclus CSG-CRDS

 

ATTENTION : L’apprenti est rémunéré mais il s’agit bien d’un investissement fait par l’entreprise sur un salarié en formation. De fait, ce salarié ne peut être considéré comme « productif » au sens du travail d’un collaborateur confirmé, mais bien « contributif » au sens de la formation continue.

 

Consultez le portail de l'alternance, en Cliquant ICI.

 


 

La licence professionnelle Distech 1

 

Distech CHD se distingue sur le marché de l’enseignement en formant des professionnels spécialisés dans la commercialisation de boissons. Un cursus en alternance, gratuit et rémunéré, mis en œuvre en partenariat avec l’Université Nancy 2 et les grandes sociétés de production et de distribution de boissons. Pour une réponse sur mesure à l’attention des entreprises… et une entrée réussie dans la vie active pour les candidats de niveau bac +2 !

 

Les objectifs

La licence professionnelle forme des profils commerciaux qui conseillent et accompagnent leurs clients (brasseries, cafés, restaurants...).
Cette formation pluridisciplinaire permet aux étudiants d’acquérir des compétences dans la vente, la logistique et la gestion. Ces profils évolutifs pourront ensuite accéder à des fonctions d’animation d’équipe et d’encadrement.

 

Environnement

Marché CHD (Consommation Hors Domicile) : ensemble des points de ventes de la consommation hors domicile : cafés, bars, brasseries, restauration traditionnelle, hôtels, discothèques, restauration rapide, collectivités publiques et privées, restauration chaînée.

Métiers et produits : La commercialisation de boissons en B to B. Le lien entre le producteur ou le distributeur et le point de vente CHD

 

Témoignage du directeur de site Montaner Pietrini Montpellier – embauche de jeunes en apprentissage


1/ Quels sont d’après vous, les bénéfices d’embaucher des jeunes en contrat d’apprentissage ?

Les différents bénéfices sont pour moi essentiellement liés à la formation théorique et pratique.

En effet cela nous permet dans la mesure où l’apprenti nous convient, d’avoir un salarié opérationnel au moment de l’embauche en CDI avec les bases de l’entreprise et toutes les connaissances théoriques et générales qui lui sont apprises pendant la formation.

 

2/ Depuis combien de temps accueillez-vous des jeunes en apprentissage ?

Cela fait depuis septembre 2012

 

3/ Comment sont accompagnés les apprentis pour faciliter leur intégration dans votre entreprise ?

Les apprentis sont accompagnés et formés à 50% du temps par le responsable du site, c’est-à-dire par moi-même.

L’intégration se fait de la façon suivante :

  • un parcours d’intégration sur l’ensemble des services pendant 1 mois (direction, ADV, commerciale, logistique, technique)
  • un planning hebdomadaire avec 3 jours de commercial, 1 ,5 jour de logistique et 1/2 journée de bilan.

4/ Quelles sont les perspectives d’évolution de vos apprentis ?

Pour moi, prendre un apprenti  doit entrainer mécaniquement son embauche en CDI, dans le cas ou tous les facteurs de réussites sont réunis. Cette formation doit être un tremplin pour obtenir des salariés ultra-professionnels et impliqués, afin de leur permettre de voir si, pendant la formation, le métier leur plait. Si tel est le cas, le salarié pourra démarrer sur un poste qu’il maîtrise, sans appréhension. C’est un échange gagnant-gagnant.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Espace partenaires

Plus d'infos sur les partenaires

Plan du site